[Critique] Batman vs. Superman

MY EYES BLEED

Batman vs. Superman : l’aube de la justice, Zack Snyder (2016)

 

            Zack Snyder, le réalisateur au style le plus marqué – parfois à l’écœurement – d’Hollywood, se voit affublé de la difficile tâche de faire s’affronter devant sa caméra Batman et Superman, deux super-héros que tout oppose. Après le magistral – en référence à la surabondance de spectacle destructeur – fiasco que fut Man of Steel, on était en droit d’avoir peur. Le film sur ce point dépasse toutes nos attentes, parvenant à nous horrifier de ces super-héros que l’on aime. Sans cesse dans l’ombre de Nolan (qui semble avoir défini pour des années les préférences esthétiques et thématiques de DC Comics), Zack Snyder s’embourbe dans un scénario régressif. Il fait de Batman, cet étendard de la morale, si bien brossé dans The Dark Knight, le porte-parole d’une xénophobie justifiée. Superman a montré précédemment l’immensité de ses pouvoirs, Snyder dresse alors un bien pauvre tableau sociologique des conséquences qui s’en suivent. Snyder se fait pâle faussaire de Nolan, dans ses thématiques aussi bien que dans sa mise en scène (il suffit de voir comment il revient presque soulagé en fin de film vers l’image numérique). Aucune intensité, un traitement de la morale et de la justice enfantin ; peu de choses à sauver. Ne parlons même pas du jeu, avec une mention spéciale pour Jesse Eisenberg, qui fait une interprétation bien vide d’un pseudo-joker plutôt que celle d’un Lex Luthor.

J.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s